Enviat per: sodepau | 8 gener, 2013

Mediterrània

L’arrestation de Taher Belabbes, coordinateur du comité national pour la défense des droits des chômeurs le 02 Janvier 2013 a Ouargla et une décision politique qui vise a détourner les chômeurs de leurs revendication légitime, et par conséquent briser le mouvement de protestation des jeunes du Sud.
Tahar  Belabes est accusé d’attroupement non armé, de troubles à la voie publique et atteinte à la sécurité de l’état alors qu’il participait à une action pacifique pour interpeller les pouvoirs publics sur la nécessité  de la transparence dans les recrutements des jeunes  pour mettre un terme au népotisme et au favoritisme .
Son arrestation a eu lieu a la suite des instructions des services de la sécurité selon les policiers au moment de la garde a vue qui a duré  plus de 72 heures au commissariat de Ouargla ou il subisse des insultes des policiers,  étant dans l’isolement total, il n’avait le…

View original post 166 more words


Deixa un comentari

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

Esteu comentant fent servir el compte WordPress.com. Log Out / Canvia )

Twitter picture

Esteu comentant fent servir el compte Twitter. Log Out / Canvia )

Facebook photo

Esteu comentant fent servir el compte Facebook. Log Out / Canvia )

Google+ photo

Esteu comentant fent servir el compte Google+. Log Out / Canvia )

Connecting to %s

Categories

%d bloggers like this: